Agenda

Le Calendrier

Sep
16
dim
Récital du duo Horspiste : Laurence BANCAUD harpe et Carine HONORAT flûte @ Pôle d’Animation Culturelle
Sep 16 @ 17:00 – 18:30

Le duo Horspiste

:

Programme :

Portraits de femmes

La muse

Greensleeves, chanson anglaise du XVIème siècle

Ludwig Spohr (1784-1859), sonate en ut mineur

Claude Debussy (1862-1918) : Bilitis, épigraphes antiques :

Pour invoquer Pan, dieu du vent d’été

Pour la danseuse aux crotales

Pour l’Egyptienne

La créatrice

Augusta Holmès (1847-1903) : Trois petites pièces (Chanson, Clair de lune, Gigue)

Mel Bonis (1858-1937) : Pièce

Lili Boulanger (1893-1918) : Nocturne

Hélène Breschand  (née en 1966) : Minotaure

 

Laurence BANCAUD

Après un cycle d’études musicales au Conservatoire National de Région de Limoges avec Sylvie Beltrando, puis au Conservatoire National de Région de Tours dans la classe de Catherine de Preissac, Laurence Bancaud est admise au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et obtient un Premier Prix de harpe en 1993 dans la classe de Marie-Claire Jamet et Francis Pierre.

Privilégiant la musique de chambre, Laurence Bancaud se produit dans diverses formations, du duo au septuor. Particulièrement engagée dans la musique d’aujourd’hui et la création, elle est membre fondateur de l’association Les Signes de l’Arc  « Harpe en mouvement – créations et expérimentations » créée en 2011. Auteur du livre paru aux éditions Cig’art en 2010, Tôn-Thât Tiêt, Dialogue avec la nature, elle est également co-auteur de La harpe aux XXème et XXIème siècles : facture, notation, répertoire publié aux éditions Minerve en 2013.

Nommée Professeur d’Enseignement Artistique de la Fonction Publique en 2000, elle enseigne actuellement à l’École Municipale de Musique de Rungis (94) et au Conservatoire Municipal du 16ème arrondissement de Paris. Elle encadre l’Académie Internationale de Musique Mille Sources Haute Dordogne en Corrèze et y rencontre la flûtiste Carine Honorat avec laquelle elle fonde le duo Horspiste.

Passionnée par l’Asie, elle joue également du dan tranh, la cithare vietnamienne.

Carine HONORAT

Née à Angers, Carine Honorat effectue son parcours professionnalisant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle obtient ses diplômes en Flûte, Musique de Chambre et Pédagogie.

Professeur d’Enseignement Artistique au Conservatoire d’Angers, elle mène une activité musicale en France et à l’étranger avec diverses formations, avec le trio ÉGÉRIE (flûte, clarinette, piano) et notamment  au sein d’un collectif de diffusion de musique contemporaine, MINIUM 21, dont  elle est membre fondateur.  Par ailleurs, elle est invitée à travailler régulièrement avec l’orchestre National  des Pays de la Loire.

Sa rencontre avec la harpiste Laurence Bancaud à l’Académie d’été et Festival 1000 Sources en Haute Dordogne donne lieu à la création du Duo HORSPISTE et à de nombreux concerts. Cette formation dont les deux instruments puisent leur histoire dans la mythologie constitue pour elle le lieu privilégié d’un dialogue entre la  musique d’aujourd’hui, ses sources et ses traditions.

Alliés incontournables des sons, les mots font partie intégrante de son univers ; Carine Honorat publie un recueil de nouvelles « Petit musée du vide » aux Edition Edilivre (nom d’auteur, LILI H).

Par ailleurs l’exigence de son métier de musicienne l’a conduite à se professionnaliser dans l’enseignement du YOGA.

 

Sep
29
sam
JAZZ : Yonathan AVISHAÏ piano et Yori ZELNIK contrebasse @ Pôle d'Animation Culturelle
Sep 29 @ 17:00 – 19:00

Yonathan AVISHAÏ

Né en Israël, vivant en France depuis quinze ans, pédagogue et musicothérapeute formé à Bordeaux, Yonathan Avishai est un instrumentiste dont le discours musical reste en toutes circonstances structuré par les respirations, l’espace, le silence. Des notions a priori vitales puisque ce trentenaire préfère la vie rurale à la jungle parisienne.

Après des années en Dordogne, le voici installé en Bourgogne, lorsqu’il n’arpente pas les scènes du monde, comme brillant sideman du trompettiste Avishai Cohen — recruté pour Into The Silence, l’un des enregistrements les plus élégants de cette année — ou d’Omer Avital, contrebassiste aux côtés duquel il exprime, dans un répertoire plus enlevé et imprégné d’airs traditionnels, son identité israélienne. Au-delà du caractère méditatif de son jeu, Yonathan possède, dans la lignée d’Ahmad Jamal, une maîtrise inflexible de la pulsation et un sens inné du blues le plus tellurique, du swing le plus incisif. Après un premier album en trio, Modern Times, aussi sobre que classe, le pianiste, passionné par l’histoire de la musique noire américaine, revient en quintet et s’intéresse au jazz des origines.

Yoni ZELNIK

Contrebassiste né en 1975 à Haïfa en Israël. Il commence par jouer de la basse électrique pendant son adolescence dans des groupes de rock.
Il étudie ensuite le jazz et la contrebasse à l’Académie de Musique de Jérusalem et part en 1995 à Paris pour étudier au CIM.
Depuis il s’est installé à Paris et se produit sur la scène française et internationale : Jazz in Marciac, Jazz à Vienne, Juan les Pins, North Sea Jazz Festival, Lincoln Center, Knitting Factory, Yokohama Jazz Festival… New York, Los Angeles, Brésil, Australie, Japon, Corée du sud, Chine, Afrique du sud, Ethiopie, Russie, Suède, Finlande…une soixantaine de pays en tout.
Il a participé à plus de 50 disques  avec des artistes tels que Youn Sun Nah, Géraldine Laurent, Sophie Alour, Laurent Coq,Pierre de Bethmann,Paris Jazz Underground…..
Il a joué avec des artistes tels que Dave Douglas,Avishai Cohen,Nasheet Waits,Billy Hart, Ari Hoenig,Gilad Hekselman,…

Oct
14
dim
Récital du pianiste Mark ZARB-ADAMI @ Pôle d'Animation Culturelle
Oct 14 @ 16:00 – 17:30

Programme :

Brahms Romance Op.118 no.5

Scriabine Sonata no.2

Bach Busoni Chaconne

 

Entracte

 

Schumann Romance Op.28 no.2

Franck Prelude, Chorale et Fugue

 

Mark ZARB-ADAMI

Mark est né à Londres de parents maltais et a commencé à apprendre le piano à un jeune âge. À l’âge de onze ans, il obtient une bourse d’études au Junior College du Royal College of Music où il étudie le piano avec Alan Rowlands, le hautbois avec Rachel Ingleton. Pendant son séjour là-bas, il a été le principal oboiste de l’orchestre symphonique et a également joué avec l’Orchestre national des jeunes et d’autres ensembles de chambre dans de grands lieux londoniens comme l’Albert Hall, le Royal Festival Hall et le Wigmore Hall. Il semblait destiné à une carrière musicale et avait une offre pour étudier à temps plein au Royal College of Music. Cependant, il a refusé  et est allé à la place à Clare College, Cambridge pour étudier la physique et l’informatique. Après l’université, où il a peut-être passé trop de temps à se livrer à l’abondance des possibilités musicales disponibles, Mark a poursuivi une carrière dans l’infographie et a travaillé sur de nombreux jeux informatiques multimillionnaires. Le point culminant de sa carrière a été de remporter un BAFTA pour ses réalisations artistiques en 2014.   Plus récemment, Mark a commencé à ranimer ses ambitions musicales et à revenir à son premier amour – le piano. Il a participé à plusieurs master classes avec James Lisney, Christine Stephenson et Karl Lutchmayer entre autres. Il a obtenu un diplôme et est licencié en interprétation de piano. Il travaille actuellement à une bourse des écoles royales de musique.

 

Nov
11
dim
Récital Audrey LONCA-ALBERTO, piano @ Pôle d'Animation Culturelle
Nov 11 @ 16:00 – 18:00

Programme :

– Chopin, Polonaise fantaisie op. 61
Nocturne op. 15 n° 1
Nocturne op. 55 n° 2
Valse op. 64 n° 3
Valse op. 42
– Debussy, Images (1er livre)
– Ravel, La Valse

– Surprise

 

 

Issue d’une famille de musiciens, Audrey Lonca-Alberto baigne dès son plus jeune âge dans un univers artistique.

Elle commence ses études musicales à cinq ans, en Dordogne d’abord, puis au CRR de Limoges où elle obtient à treize ans son Diplôme d’Études Musicales, suivi deux années plus tard de son prix de Perfectionnement.

          À dix-sept ans, Audrey Lonca-Alberto a la chance de rencontrer Erik Berchot et de bénéficier de son expérience de concertiste et de pédagogue au sein de sa classe à l’École Normale de Musique de Paris, où elle obtient son Diplôme Supérieur d’Exécution à l’unanimité et avec les félicitations du jury puis, en 2014, son Diplôme de Concertiste.

          Elle se voit récompensée de plusieurs prix de concours nationaux et internationaux, tels que celui de Donostia San Sebastian dont elle est lauréate à quinze ans.

Elle est également boursière de divers organismes, notamment de l’Académie Musicale de Val d’Isère ou bien encore en 2015, de la French American Piano Society qui lui permet de se produire sur la scène New-Yorkaise et de se perfectionner auprès de pianistes de renom.

          Audrey Lonca-Alberto s’enrichit dans son parcours des conseils de grands musiciens et pédagogues tels que B. Rigutto, J. Rouvier, C. Désert, F-R. Duchâble, P. Devoyon, M. Rudy, D. Rachmanov, J. Swann en piano ou encore D. Erlih en musique de chambre.

          Elle enregistre pour Mezzo (Musiciens en herbe), France Bleu et se produit depuis l’âge de treize ans en soliste et musique de chambre, en France et à l’étranger, lors de divers festivals tels que Jeunes Talents, Sinfonia, Les jeudis du piano (Genève), Lezard-en-Seine, Afimarte (Madrid), Musiques d’été au château de Lourmarin, Musique en Valois, etc…

Elle a également l’opportunité de jouer avec orchestre, notamment le 1er concerto de Beethoven alors qu’elle est âgée de douze ans, en 2013 le concerto en sol de Ravel sous la direction de B. Rossignol, et en 2017 dans l’intégrale desconcertos pour deux, trois et quatre pianos de Bach sous la direction d’E. Berchot.

Audrey Lonca-Alberto est lauréate de la Fondation Banque Populaire.

https://youtu.be/sjft5ZnBNWg

Déc
2
dim
Duo Ani BADAKIAN HOVHANNISYAN violon, Serge Sarkis PALOYAN piano @ Pôle d'Animation Culturelle
Déc 2 @ 16:00 – 18:00

Programme :

Bach concert la mineur
Paganini Mose-Fantasia sul G
Chopin nocturne N 21, ut mineur
Rachmaninov vocalise

Entracte

Beethoven sonate No 5, en fa majeur, op.24

Baghdasaryan rapsodia, nocturne
Komitas krunk , cirani car, al ayluxd

Ani BADAKIAN HOVHANNISYAN

2013      Unite states Agency international développement « USAID »

                J’ai reçu un certificat de USAID qui est une qualification pour travailler auprès d’enfants handicapés dans les écoles et les collèges qui a son siège aux USA.

2012      International festival à Berlin de musique young musique classique.

2011      « Traveling Notes » International Music Festival – certificat of excellence

2010      Certificat pour la participation Turkey – Armenia Youth Symphony Orchestra

2009/2010  Diplôme Master’s Degree d musical art instrument performance violon

                       du Conservatoire de Komitas de Erévan – Arménie

2004/2009 – Diplôme instrumental performance de violon du Conservatoire de Komitas de Erévan – Arménie

1994/2004 – Baccalauréat du collège Tchaïkovsi

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

2011- 2013         Professeur de violon au Collège de Arnaud Babajanian

2009- 2011          Organisateur de l’école artistiqe de Hrachuhi Jianyan

2005 – 2013        Orchestre de musique Baroque de Erévan – Arm énie

2005 – 2012        Orchestre soliste de Erévan

 

 

Serge Sarkis PALOYAN

 

Né en haute vallée du Rhône à Vienne où il réside aujourd’hui, Sarkis PALOYAN a fait ses études musicales au Conservatoire de Lyon, apprenant le trombone basse, la trompette, le piano et l’orgue.

A 15 ans, au Théâtre Antique de Vienne, il assiste à une représentation de CARMEN dirigée par Roberto BENZI…
C’est la révélation : il sera chef d’orchestre.

« …Travailler, c’est la meilleure façon de se réaliser et de se libérer , viser plus haut que la montagne afin d’atteindre le sommet », disait Abraham ARABIAN, grand-père arménien de Sarkis.

Mettant cette maxime en application, Sarkis, Serge de son prénom français, deviendra non seulement le réputé chef Serge PALOYAN, mais aussi un compositeur de grande originalité, recherché pour son inventivité et sa sensibilité toute de raffinement.

Sarkis est aujourd’hui professeur de direction d’orchestre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Lyon, et dirige le Jeune Orchestre Symphonique de Lyon,  lequel réunit des nouveaux talents venus du monde entier.

Entre temps, ses pas l’ont conduit à Prague, Boston et Rochester (USA), Krosno (Pologne) et Lviv (Ukraine) où il dirigea l’Orchestre National. Directeur d’établissements d’enseignement musical à Grigny, La Ciotat, Toulon, Sarkis obtint le 1er Prix du Concours International de Composition d’Avignon et de la SACEM.

A présent, Sarkis Paloyan se partage entre l’enseignement, la composition, et les concerts en France, en Pologne, en Arménie, mais pas seulement…

Des collaborations sont en construction, avec des artistes lyriques et des instrumentistes concertistes.

 

 

Jan
13
dim
Récital Noriko OGAWA piano @ Pôle d'Animation Culturelle
Jan 13 @ 16:00 – 18:00

Programme :

Mozart : sonate en la majeur K331

Debussy : Images Livre I

Debussy : Estampes

Entracte

Rentaro Taki : Grudge (une des premières œuvres pour piano jamais écrites auJapon)

Yoshihiro Kanno;  A Particle of Water pour  piano et Myochin Hibashi Chopsticks (écrit pour Noriko)

Chopin; : Valse Brillante Op.18

Chopin :  Andante Spianato et Grand Polonaise

Noriko Ogawa a acquis une renommée considérable à travers le monde depuis son succès au Concours International de piano de Leeds. Le «jeu ravissant et poétique» de Noriko (Telegraph) la distingue de ses contemporains et dans sa série complète de Debussy avec BIS Records, la confirme comme une spécialiste de Debussy. Ses Livres d’Images I et II ont été choisis comme la meilleure recommandation par la revue de disques de la BBC Radio 3,en janvier 2014 (elle y fait preuve d’une « délicatesse exquise »).

Le dernier enregistrement de Noriko pour les disques BIS est de la musique pour piano solo d’Eric Satie.

Noriko apparaît avec tous les grands orchestres européens, japonais et américains, y compris l’Orchestre symphonique national de la Radio polonaise, l’Orchestre Symphonique Tchaïkovski de Moscou, l’Orchestre Philharmonique de la BBC, l’Orchestre Symphonique National Tchèque, l’Orchestre Symphonique de Saint-Pétersbourg et elle a fait avec le BBC Symphony Orchestra la première mondiale du Concerto pour piano de Richard Dubugnon.

Noriko a fait ses débuts aux BBC Proms en août 2013 et est apparue à nouveau en 2014 avec l’Ensemble Endymion .

Elle a été directrice artistique du festival Reflections sur Debussy 2012 au Bridgewater Hall. En 2015, elle a continué en tant qu’associée pour le Festival Ravel et Rachmaninov.

En tant que soliste et chambriste, avec sa partenaire de piano, Kathryn Stott, Noriko a interprété le Concerto pour deux pianos de Malcolm Arnold aux BBC Proms 2013.

Noriko est régulièrement jurée au Concours « Jeunes musiciens » de la BBC, au Concours international de piano de Munich, au Concours international de piano Honens et au Concours international de piano écossais. Noriko a été nommée Présidente du Jury du prestigieux 10ème Concours International de Piano Hamamatsu du Japon en 2018.

La traduction japonaise par Noriko du livre de souvenirs de la pianiste  Susan Tomes « Out of Silence »,  a été réimprimée en raison de la demande populaire.

Noriko est passionnée par le travail de charité, après le tsunami au Japon en 2011, elle a recueilli plus de £ 40 000 pour le Fonds Tsunami de la Croix-Rouge britannique au Japon. Noriko a fondé Jamie’s Concerts une série pour les enfants et les parents autistes et est ambassadrice culturelle pour la National Autistic Society.

Noriko est professeur à l’école de musique et de théâtre de Guildhall.

http://www.norikoogawa.co.uk/docs/Ogawa%20-%20Debussy%20-%20La%20Fille%20Aux%20Cheveux%20De%20Lin.mp3

Fév
3
dim
Trio GALLIEN : Tristan LIEHR violon, Aurélienne BRAUNER violoncelle, Emmanuel CHRISTIEN piano @ Pôle d'Animation Culturelle
Fév 3 @ 16:00 – 18:00

Programme :

Haydn Trio (38 ou 44)
Beethoven : trio op 1 N°3 en do mineur

 I Allegro con brio

II Andante cantabile

III  Menuetto: Quasi Allegro

IV  Prestissimo

 

entracte

 

Mendelssohn Trio N°1 en ré mineur op 49

Molto allegro ed agitato

II Andante con moto tranquillo

III Scherzo Leggiero e vivace 

IV Finale Allegro assai appassionato

 

Le trio

Lauréat du très prestigieux Concours International Franz Schubert à Graz en Autriche, le Trio Gallien s’est très rapidement imposé sur la scène internationale comme l’une des formations les plus prometteuses de sa génération, saluée pour sa haute exigence artistique, la grande lisibilité de ses interprétations, et l’émotion toujours sincère qui s’en dégage.

Composé d’Aurélienne Brauner, Tristan Liehr, tous deux Premiers Solistes à l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, et Emmanuel Christien, pianiste concertiste et chambriste, le Trio est né de la rencontre dans la ville de Bordeaux de ces trois jeunes et talentueux musiciens, et de leur passion commune pour la musique de chambre en général, et pour l’exceptionnel et inépuisable répertoire de trio avec piano en particulier.

 Le Trio Gallien, dont le répertoire très éclectique s’étale sur près de trois siècles, de Haydn,  Schubert, Beethoven, Mendelssohn jusqu’à des oeuvres contemporaines de Takemitsu, Mantovani, sans oublier la musique française avec Ravel ou encore Chausson, se produit régulièrement dans différentes salles partout en France et en Europe.

Emmanuel CHRISTIEN piano

Né en 1982, Emmanuel Christien intègre la classe de Jacques Rouvier au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1999 et y obtient brillamment ses prix de piano, de musique de chambre et d’accompagnement vocal. Il entre en cycle de perfectionnement en 2005. Il est alors lauréat de la Fondation Alfred Rheinold qui lui offre un piano « Blüthner ».

Primé dans plusieurs concours internationaux (Prix de la meilleure interprétation des oeuvres de Brahms au concours Casagrande à Terni en Italie, concours européen Vlado Perlemuter), Emmanuel est invité de nombreux festivals en France et à l’étranger : Festival de Saint-Denis, Folle journée de Nantes, La Roque d’Anthéron, Radio-France Montpellier, Cordes sur Ciel, Chopin à Bagatelle, Festival Berlioz, Piano Passion à l’opéra de Saint-Etienne ainsi qu’au Japon, en Inde, au Brésil, en Italie, Canada, Allemagne, Grande-Bretagne, Espagne, … Certes concertiste de talent, accompagné par des orchestres tels que l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National Montpellier Languedoc-Roussillon,  l’Orchestre de Caen, l’Orchestre de chambre de Moldavie, l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire, Emmanuel n’oublie pas pour autant sa passion pour la musique de chambre et se produit régulièrement avec comme partenaires des artistes comme David Fray, Bruno Monsaigeon, Adam Laloum, le Quatuor Ardeo, Jean-Claude Pennetier ou encore Dame Felicity Lott.

On a pu l’entendre à la radio dans les émissions Génération jeunes interprètes, Dans la cour des grands, L’Atelier du chanteur, mais également au disque dans le répertoire français pour violon et piano (Polymnie), dans les Pièces pour alto, clarinette et piano de Max Bruch (Arties Records), ainsi que dans les quatuors de Chausson et Mahler (King Records).

Tristan LIEHR violon

Nommé violon Premier Soliste à l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine en 2015, après avoir été membre de l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon durant deux saisons, Tristan Liehr s’est dès son plus jeune âge passionné pour l’orchestre.

ll intègre en effet en 2011 le prestigieux Gustav Mahler Jugendorchester fondé par Claudio Abbado, puis désireux d’approcher le répertoire contemporain, il rejoint en 2013 l’orchestre de l’Académie du Festival de Lucerne dirigée par Pierre Boulez.

Alors à peine âgé de 25 ans, son expérience est déjà considérable puisqu’il a eu l’opportunité de se produire dans de très nombreuses et prestigieuses grandes salles de concert à travers le monde (Concertgebouw à Amsterdam, Royal Albert Hall et Barbican Centre Hall à Londres, Opéra de Dresde, Théâtre des Champs Elysées à Paris, Grosses Festspielhaus de Salzbourg, KKL de Lucerne, Philharmonie de Madrid, Musikverein de Vienne, Megaron à Athènes, Suntory Hall à Tokyo, Shirakawa Hall de Nagoya, Symphony Hall d’Osaka, …), sous la direction de célèbres chefs d’orchestre (Sir Colin Davis, William Christie, Daniele Gatti, Emmanuel Krivine, …).

En parallèle de ses activités en orchestre, Tristan Liehr mène également une carrière de chambriste très riche, et ses prestations lui valent d’être rapidement remarqué et salué par les critiques spécialisées :

« Virtuose et contrôlé, le jeu de Tristan Liehr interpelle pas sa « propreté », son assise et un flegme impressionant. » – site Anaclase (2013)

Il participe ainsi à de très nombreux festivals (Messiaen, Vivoin, Mai musical, Byblos au Liban, …) et se produit dans différentes salles de concert (Grand Théâtre de Bordeaux, Salle Dutilleux, Salle Molière à Lyon, Opéra de Lyon, …).

Même si sa formation reste classique (cinq Premiers Prix à tout juste 15 ans au CRR de Saint-Maur en violon, musique de chambre, formation musicale, analyse, déchiffrage instrumentale, ainsi qu’un diplôme d’écriture, puis un Master mention Très Bien au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon dans la classe de Vladimir Nemtanu et Kazimierz Olechowski), Tristan Liehr, toujours curieux, s’ouvre volontiers à d’autres styles de musique. Il enregistre en soliste ou en musique de chambre plusieurs musiques de films, accompagne des artistes de chanson française ou québécoise, donne des concerts de musique yiddish (notamment au Mémorial de la Shoah à Paris), et plus récemment encore s’est rendu à la Nouvelle Orléans (USA) pour participer à l’enregistrement, en quatuor à cordes, d’un CD de jazz avec de célèbres artistes tels que Evan Christopher, Herlin Riley, Aaron Diehl ou encore Nicholas Payton.

Tristan Liehr joue un violon de Claude Pierray de 1716.

Aurélienne BRAUNER violoncelle

Née en 1984, Aurélienne Brauner étudie au Conservatoire de Bordeaux dans la classe d’Etienne Péclard avant d’être admise à l’unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, à seulement 14 ans, dans la classe de Philippe Muller, où elle obtient en 2003 ses prix de violoncelle et de musique de chambre avec la mention Très Bien à l’unanimité, et la bourse Feydeau de Brou Saint-Paul qui distingue les meilleurs instrumentistes issus du Conservatoire de Paris. Elle est également diplômée en 2010 de l’Université des Arts de Berlin. Tout au long de ses études, Aurélienne a bénéficié des conseils de grands interprètes, parmi lesquels Mstislav Rostropovitch, Gary Hoffman, Ralph Kirshbaum, Natalia Shakhovskaya à Moscou et Madrid.

Très vite attirée par le répertoire contemporain, elle enregistre dès 2005 un CD «Jeunes Solistes» consacré aux œuvres pour violoncelle seul du XXème siècle grâce au soutien du Mécénat Musical Société Générale et la Fondation Meyer.

Aurélienne a été lauréate de plusieurs concours internationaux et reçu de nombreuses récompenses : en 2000 le prix de l’Académie Maurice Ravel, en 2001 le prix d’interprétation du concours Lutoslawski à Varsovie et un prix spécial à Markneukirchen (Allemagne) en 2005. Elle remporte en 2004 l’une des trois bourses britanniques de la Yamaha Music Foundation à la Royal Academy de Londres. En 2007, elle est nommée «Révélation classique 2007» par l’Adami qui lui offre une tournée en France les deux années suivantes. En 2008, elle est «Découverte» du magazine Classica Répertoire en partenariat avec France Musique où elle est l’invitée de l’émission de Gaëlle Le Gallic. Pour récompenser le début de sa carrière musicale, l’Académie des Beaux-Arts lui a décerné en 2009 le Prix de la Fondation Simone et Cino del Duca, partagé avec David Guerrier, Antoine Tamestit et Karen Vourc’h. Elle est lauréate 2009 de la Fondation Marcel Bleustein-Blanchet pour la Vocation, promotion «Président de la République », en 2010 de la Fondation Oulmont (Fondation de France), en 2010-2012 de la Fondation d’entreprise Banque Populaire avec la pianiste Varduhi Yeritsyan. Elle a été sélectionnée en 2010 par «International Holland Music Session » pour la tournée des «New Masters on Tour». Elle a été demi-finaliste du concours Rostropovitch à Paris en 2009.

Comme concertiste, Aurélienne s’est produite aux Etats-Unis à New York et Ravinia, à Berlin, Kyoto, Santander, Verbier, à Paris au Théâtre du Châtelet et dans d’autres grandes salles parisiennes, à Aix-en-Provence, à la Roque d’Anthéron, aux côtés de grands interprètes comme Patrice Fontanarosa, David Grimal, Paul Katz, Jean-Guihen Queyras, Svetlin Roussev, François Salque, et sous la direction de Pierre Boulez. Comme soliste, Aurélienne a joué en 2011 avec l’orchestre de la Philharmonie de Baden-Baden et avec l’Orchestre national de Lille sous la direction de Laurent Petitgirard, pour la première de sa pièce «John Rabe». Ce concert a été retransmis sur France Musique et diffusé dans de nombreux pays européens. On l’a entendue avec les «Violoncelles Français» (Raphaël et Roland Pidoux, Eric-Maria Couturier, François Salque, Xavier Phillips, Emmanuel Gaugué), et en soliste avec l’Orchestre de violoncelles. Elle participe régulièrement à l’ensemble «Les Dissonances» dirigé par David Grimal. La compositrice Edith Lejet lui a dédié une œuvre pour violoncelle seul, qu’elle a créée Salle Cortot à Paris en 2012.

Elle donne également de très nombreux concerts en musique de chambre, notamment dans le cadre de festivals en France, en Suède, en Norvège et au Palazzetto Bru Zane à Venise.

Depuis février 2014, Aurélienne Brauner est de retour à Bordeaux et y occupe le poste de violoncelle solo de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine.

Elle joue un violoncelle de Nicolas-François Vuillaume de 1859.

Fév
24
dim
Récital Camille THEVENEAU violon, Florent LING piano @ Pôle d'Animation Culturelle
Fév 24 @ 16:00 – 18:00

Programme :

 

Camille THÉVENEAU

Camille Théveneau, propulsée par sa famille musicienne, débute le violon à l’âge de 6 ans.

Durant son cursus au CNSM de Lyon, dans la classe de Marianne Piketty, Camille effectue un erasmus en Allemagne pour étudier avec la violoniste Marina Chiche. Cette rencontre devisive modifie son approche du répertoire.

De retour en France, elle intègre le CNSM de Paris, où elle poursuit actuellement son cycle de Master, dans la classe d’Alexis Galperine.

Camille s’épanouit au sein de diverses formations de musique de chambre, qui l’amènent entre autres à partager la scène avec des personnalités telles que Renaud Capuçon, Didier Lockwood, Karine Lethiec…

Lauréate des prix internationaux C.I.M de Val d’Isère, Flame, Maria Cantagrill.. Elle perçoit la musique comme un moyen d’expression et d’émerveillement, et s’entoure d’artistes de divers horizons afin de concevoir ses projets pluridisciplinaires.

Elle est soutenue par la fondation Musique et Vins du Clos Vougeot, bénéficiant d’un prêt instrumental

 

Florent LING

Né en 1994, Florent commence à étudier le piano avec le professeur Bin Wang.

Après l’obtention de son bac, il étudie à l’Ecole Normale de Musique de Paris avec les professeurs Erik Berchot puis Bruno Rigutto, ainsi qu’au CRR de Paris avec le professeur Romain Descharmes.

Il a participé à de nombreuses Master classes, notamment avec le professeur Bruno Rigutto. Il participera à l’édition du festival des Lisztomanias 2014.

Il a été admis au CNSMD de Paris pour la rentrée 2014-2015.